Menu

Deadly Tunes : découvrez notre playlist d’Halloween !

[CRITIQUE] Interstellar

31 octobre 2014 Commentaire (0) Vues: 898 Cinéma, Top 10

10 films à regarder le soir d’Halloween

Ça y est c’est le jour J : Halloween est arrivé ! Certains vont sortir, se déguiser et danser mais pour d’autres une petite soirée spéciale d’effroi s’impose.  Alors bien sûr, nous aurions pu vous présenter une liste d’au moins 200 films, mais nous avons sélectionné les classiques du genre des années 70 à 2000, avec des thématiques différentes (zombies, slasher, mutations et possessions) sans oublier l’humour et même la danse ! Voici 10 films idéaux pour accompagner votre 31 octobre !

 

 

1. Halloween – John Carpenter (1978)

Image de prévisualisation YouTube

Le grand classique du slasher imaginé par Carpenter qui y fait quelques références à Psychose. Michael Myers reste LE tueur, froid et impassible, totalement déshumanisé. Le long plan séquence en guise de scène d’introduction au film est une référence cinématographie.

2. Les Griffes de la nuit – Wes Craven (1985)

Image de prévisualisation YouTube

Un chapeau mou, un pull a rayures vert et rouge, un gant muni de griffes acérées et un faciès brûlé, Freddy Krueger est le grand « boogeyman » ancré dans la pop culture et tout droit sorti des peurs de l’enfance de Wes Craven. Et Johnny Depp dans son tout premier rôle !

3. L’Exorciste – William Friedkin (1974)

Image de prévisualisation YouTube

Culte de par le choc qu’il fut à sa sortie et du fait que le réalisateur transposa le Mal absolu sous les traits d’une jeune enfant. D’ailleurs Max Von Sydow (qui interprète le Père Merrin) fut si choqué par les insanités débitées par la jeune actrice Linda Blair qu’il en oublia son texte !

4. The Rocky Horror Picture Show – Jim Sharman (1975)

Image de prévisualisation YouTube

Près de 40 ans après, la comédie musicale qui révéla Susan Sarandon se joue toujours sur les planches du monde entier devant un public de fans. Et n’oubliez pas, Tim Curry qui tient le rôle de Frank’N’Furter est aussi l’interprète du clown Ça !

5. Evil Dead – Sam Raimi (1982)

Image de prévisualisation YouTube

Avant de faire dans le blockbuster (Spider-Man avec Tobey Maguire), Sam Raimi faisait de petits films entre potes (dont Bruce Campbell). Une cabane au fond des bois, le Livre des Morts et du gore à tout va, sont les ingrédients de ce film culte dont beaucoup de metteurs en scène se sont inspirés par la suite.

6. The Shining – Stanley Kubrick (1980)

Image de prévisualisation YouTube

Même si Stephen King ne pardonnera jamais à Kubrick d’avoir porté à l’écran une version de son roman dans laquelle le personnage de Jack Torrance vampirise le film de par sa seule présence, on ne boude pas notre plaisir de revoir ce chef d’œuvre ou Jack Nicholson crève l’écran et nous emmène dans les méandres de la folie humaine.

7. Poltergeist – Tobe Hooper (1982)

Image de prévisualisation YouTube

Une histoire de maison construite sur un ancien cimetière indien, on en a tous entendu parler ! Eh ben c’est l’histoire du film Poltergeist, par le réalisateur de Massacre à la Tronçonneuse et produit par Spielberg. Une étrange malédiction frappa le film puisque plusieurs décès survinrent parmi les acteurs pendant et après le tournage.

8. Le Projet Blair Witch – Daniel Myrick & Eduardo Sanchez (1999)

Image de prévisualisation YouTube

Le 1er « found foutage » (genre qui consiste à donner une impression réaliste au film en utilisant des caméras amateurs et des plans à la première personne) lancé en 1999 qui s’est fait remarquer en laissant planer le doute sur la véracité des images. Totalement raté (voir comique) pour certains, terrifiant pour d’autres ! Regardez-le seul chez vous dans le noir et on en reparlera !

9. La Mouche – David Cronenberg (1986)

Image de prévisualisation YouTube

Jeff Goldblum campe un scientifique (encore !) dans le film de David Cronenberg : La Mouche. Il travaille sur la téléportation et une saleté de mouche s’invite dans son expérience. Le voilà qui en perd ses dents jusqu’à devenir une véritable mouche. C’est gore et le résultat des 5h de maquillage qu’il a fallu pour faire muter l’acteur est bluffant.

10. Zombieland – Ruben Fleisher (2009)

Image de prévisualisation YouTube

Parce qu’on a aussi le droit de s’offrir une bonne tranche de rigolade à Halloween, qu’on est un peu fatigué par les zombies et qu’ils commencent à ne plus nous faire vraiment peur, l’équipe de Zombieland utilise avec beaucoup d’humour les clichés du genre. Et puis on nous offre un guest de choix dans une scène d’anthologie !

Tags : , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string 7NOdp4 to the field below: