Menu
un_jour_sans_fin

Midnight Movie : Un Jour Sans Fin

vendredi13

13 février 2015 Commentaire (0) Vues: 471 Midnight Movies

Midnight Movie : Vendredi 13

C’est un rituel, chaque vendredi 13 beaucoup d’entre vous jouent au Loto ! Eh bien nous on se refait la série des Vendredi 13 ou les aventures de Jason Voorhees qui n’aime toujours pas les camps de vacances et les ados qui s’envoient en l’air ! Petite rétrospective…

 

Les 3 boogeymen

Remontons jusqu’en 1980, le cinéma américain compte alors trois boogeymen emblématiques : Michael Myers le précurseur (Halloween), Freddy Krueger le créatif (Les Griffes de la Nuit) et enfin Jason Voorhees l’ouvrier de la bande de par sa carrure imposante et sa nature primaire. En effet, il n’a pas la verve exubérante de son confrère Freddy, sa mission consistant à dessouder le maximum de personnes au fil des épisodes. En voici quelques chiffres comparatifs : si Michael Myers totalise 111 victimes en 10 films et Freddy Kruger seulement 42 morts en 9 films, la médaille d’or revient à Jason avec le massacre de près de 300 personnes en une douzaine de films !

 

Jason Voorhees : l’origine

Pourquoi un tel acharnement ? Pour comprendre Jason Voorhees, il faut s’en remettre à son enfance. Enfant malformé et attardé mental, il « meurt » noyé à 11 ans dans les eaux de Crystal Lake durant l’été 1957 alors que le couple de moniteurs censés le surveiller est en plein ébat. L’année suivante ces derniers seront retrouvés assassinés et le camp de vacances définitivement fermé car jugé maudit.

Dans le premier volet de la saga, le tueur n’est pas Jason mais la maman de celui-çi, Pamela Voorhees alors cuisinière dans le camp de vacances, dévastée par la mort de son fils et prête à le venger en massacrant tous les moniteurs. Elle fini décapitée par Alice, l’unique survivante.

 

 Jason entre en scène

Le fameux Tueur du Vendredi débute donc sa macabre entreprise dans le second volet. Pour l’instant point de masque de hockey pour recouvrir son visage mais une toile de jute (non ça n’est pas une taie d’oreiller ! quoique…) et son arme fétiche : la machette. Jason n’est donc pas mort, il aurait survécu à sa noyade puis caché dans les bois jusqu’à l’âge adulte.

 

 

Le fameux masque de hockey (volé à l’une de ses victimes) qui fera de Jason une icône de l’horreur, sera arboré dans le 3ème volet : Meurtres en 3 Dimension qui comme son nom l’indique sera projeté en 3D !

 

Jason l’immortel

La quatrième volet de la série annonce : Vendredi 13 : Chapitre Final où Jason se fait massacrer par un certain Tommy Jarvis, mais il n’en est rien, Jason n’est pas encore prêt à tirer sa révérence. En effet, un cinquième film intitulé : Vendredi 13 Chapitre 5 : une Nouvelle Terreur, voit le jour. Le scénario suit le fameux Tommy Jarvis jusque dans une maison de repos ou un tueur en série au masque de hockey fait des ravages. Hélas il ne s’agit pas de notre tueur mais d’un simple copycat.

Mais un Vendredi 13 sans Jason ne séduit pas, et les producteurs ont vite fait de répondre avec un sixième chapitre : Jason Le Mort-Vivant. Un chapitre qui marque un tournant au sein de la saga puisqu’il fait entrer Jason dans un univers fantastique. Un second degrés certain s’empare aussi de la franchise avec un générique d’ouverture à la James Bond !

Dans le chapitre sept : Un Nouveau Défi, Jason enchaîné au fond du lac est ramené une fois de plus à la vie par une jeune fille aux pouvoirs télékinésiques !

 

 

De Crystal Lake à New York

Reprenons les comptes, nous en sommes à sept ! Dans le chapitre huit Vendredi 13 : l’Ultime Retour, Jason a besoin de changer d’air et décide de se rendre dans la Grosse Pomme. Autant vous dire qu’il va y faire de sacrés dégâts (un type décapité d’un seul coup de poing !).

 Jason va en Enfer continue sur la lancée, toujours fantastique ou son esprit prend désormais possession des gens. S’il termine effectivement envoyé dans les flammes de l’Enfer, un ancien confrère s’empresse de venir le chercher dans un plan final d’anthologie ou l’on voit son fameux masque de hockey reposé sur le sol, quand le gant acéré de Freddy surgit de terre pour s’en emparer dans un rire machiavélique.

 

 

Un clin d’œil à ces deux emblématiques boogeymen et au désir de les voir réuni à l’écran. Ce sera chose faite, mais bien plus tard, en 2003 dans Freddy Vs Jason et dans lequel ni l’un ni l’autre ne remporte vraiment la partie.

 

Vers l’infini et au-delà !

En attendant ce duel au sommet, notre Jason s’envoie en l’air, ou plutôt dans l’espace et dans le futur en l’an 2455 dans le 10 ème numéro : Jason X. Carrure plus imposante que jamais et masque futuriste, dans un vaisseau spatial ou il va une fois de plus occire tous ceux rencontrés sur son passage (les moniteurs ne lui suffisant plus apparemment  !). Et nous nous arrêterons là. S’ensuivit un reboot en 2009 et un autre volet sous forme de found footage qui serait prévu pour 2015.

 

 

 Pourquoi c’est culte ?

La dimension culte de Jason tient autant dans sa nature primaire (le personnage est aussi totalement dénué de parole) que dans son côté puritain (puisqu’il n’exécute que de jeunes ados ayant des rapports hors mariage ou consommant de la drogue).

Au fil des chapitres, le nombre d’exécutions explose tous les records  et rivalisent d’originalité (même si l’on est loin de ceux de l’artiste Freddy !), si bien que l’on en vient à transformer ces visionnages en véritable jeu ! N’oubliez pas que Kevin Bacon et Laurence Fishburne (crédité Larry Fishburne) y ont fait leur début ! A vous de les retrouver !

 

Tags : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string 97BGSD to the field below: