Menu

[CRITIQUE] Elle l’adore

La véritable histoire derrière le film « Annabelle »

30 septembre 2014 Commentaire (1) Vues: 877 Cinéma, Midnight Movies

Midnight Movies : Gremlins I & II

L’expression « Midnight Movies » est utilisée dans les années 50 pour désigner des films à petits budgets souvent diffusés tard le soir sur des chaînes locales américaines. Mais Melting Mag avait envie de se réapproprier cette expression pour vous parler des films que nous jugeons cultes et que l’on défendra bec et ongles pour vous les faire aimer et préférer aux remakes.

 

Gremlins : synopsis

Dans la petite ville de Kingston Falls, Billy Peltzer (Zach Galligan) se voit offrir un curieux petit animal que son père, un inventeur farfelu, a dégoté dans une boutique de Chinatown. Le vieux chinois ne souhaitait pas lui vendre le Mogwai car il implique une trop grande responsabilité. En effet, 3 règles essentielles sont à suivre au pied de la lettre : ne pas exposer l’animal à la lumière (et plus spécialement à celle du soleil, qui le tuerait), ne pas le mouiller, et surtout ne jamais lui donner à manger après minuit…

 

Pourquoi c’est culte ?

Réalisé par Joe Dante (qui s’était jusque là fait remarquer pour ses films d’horreurs comme Piranhas ou Hurlements), mêle ici le genre comique avec brio ! Si les Gremlins peuvent s’avérer plus qu’effrayants pour les plus jeunes (c’est vrai qu’ils ont quand même une vilaine trogne !), ce sont surtout leurs facéties qui font mouche. Ils sont méchants… mais drôles.

Si l’on sait que Gizmo est un mogwai, les autres créatures n’ont pas de nom dans le film, c’est pourquoi l’on est tous surpris la première fois où Mr Futterman (le voisin de la famille Peltzer, interprété par Dick Miller) utilise le mot « Gremlins » pour les désigner. On le sait vétéran de la Seconde Guerre Mondiale, même période où le terme « Gremlin » est apparu. Il était alors utilisé par les aviateurs pour décrire la cause de tous les dysfonctionnements mécaniques de leurs bombardiers. Et effectivement, même dans le film, les Gremlins s’en donnent à cœur joie niveau mécanique et électronique ! Souvenez-vous de cette pauvre grand-mère qui traverse le toit sur son monte-marches après que les petits monstres soient passés par là !

Le film est aussi bourré de références : Flashdance, Les Aventuriers de l’Arche Perdu, E.T., James Bond, Le Magicien D’Oz, Planète Interdite ou encore Poltergeist !

Ce que vous ne saviez peut-être pas sur Gremlins !

  • Steven Spielberg (aussi producteur exécutif du film) y fait une apparition : lorsque le père de Billy est au salon des inventeurs, vous le verrez passer sur un fauteuil électrique !
  • Sur la devanture du cinéma, on peut lire deux titres de film : A Boy’s Life et Watch the Skies qui étaient en fait les titres provisoires des films de Spielberg E.T. L’Extra-Terrestre et Rencontre du 3ème Type !
  • Le scénario a été changé à plusieurs reprises, une version bien trop sombre a été modifiée : la mère de Billy devait mourir, son chien et des clients d’un MacDonalds se faire dévorer par les Gremlins et Gizmo devait quant à lui se transformer pour devenir le chef de la bande !
  • Les quatre autres mogwais ont des noms : le chef à la mèche blanche se nomme Stripe, le plus fou Daffy, Lenny et ses dents de lapin et George !

 

Image de prévisualisation YouTube

Gremlins II : synopsis

6 ans se sont écoulés depuis que la petite ville de Kingston Falls s’est vue ravagée par d’étranges créatures incontrôlables : les Gremlins. Billy et sa fiancé Kate (Phoebe Cates) vivent désormais à New York où ils travaillent tous les deux dans un immense gratte-ciel high tech (quand celui-ci fonctionne !). Après la mort du vieux chinois, Gizmo parvient à retrouver Billy. Mais vont-ils être en mesure de respecter les fameuses règles ?

 

Pourquoi c’est culte ?

Vous vous dites : « Encore une suite ratée ! » Mais non ! Joe Dante exploite parfaitement le succès du premier volet en ajoutant de la nouveauté et même une nouvelle génération de créatures (qui est aussi le sous-titre du film). Là encore, les références cinématographiques fusent : Rambo, Batman, E.T., Le Fantôme de l’Opéra, SOS Fantômes, King Kong etc…. On a même droit à des guests de choix comme Chritopher Lee (LE Dracula de la Hammer, Saroumane dans Le Seigneur des Anneaux et le comte Dooku dans Star Wars pour les références plus récentes) mais  aussi une sympathique apparition de Hulk Hogan !

Les Gremlins sont, quant eux, toujours plus dingues et le laboratoire scientifique implanté dans le complexe Clamp ne va pas arranger les choses ! Ils sont transformés tour à tour en chauve-souris, araignée, jardinière de légumes, électricité et on se régale devant le Gremlin doté d’intelligence et de parole entonnant un New York, New York d’anthologie pour révéler la première femelle de leur espèce !

Image de prévisualisation YouTube

Bonne soirée les amis !

Tags : , , , ,

One Response to Midnight Movies : Gremlins I & II

  1. Mika dit :

    Ils sont bons les ptiots ! Dans le 1, lorsqu’ils se murgent dans le bar, ils chantent Chevaliers de la table ronde ! Ils sont exceptionnels : https://www.youtube.com/watch?v=dmj229can-U&t=58s

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string 9A1uFD to the field below: