Menu

Concours : Gagnez 5×2 places pour S.O.S. Fantômes à...

Nicolas Winding Refn revient avec un film d’horreur

4 novembre 2014 Commentaire (1) Vues: 1162 Cinéma, Midnight Movies

Midnight Movies : Rambo

Rambo : First Blood, c’est la naissance d’un mythe. A tous ceux qui pensent que le personnage de Rambo se résume à une brute écervelée qui flingue à tout va, nous vous conseillons vivement de visionner le premier de la série. Car ce personnage est plus complexe qu’il n’y parait et témoigne de l’errance (physique et psychologique), du traumatisme post-guerre et de la difficile réinsertion des soldats revenus du Vietnam. Sujet encore transposable aujourd’hui et traité récemment dans Brothers avec Tobey Maguire.

 

 

Synopsis : Revenu du Vietnam, abruti autant par les mauvais traitements que lui ont jadis infligés ses tortionnaires que par l’indifférence de ses concitoyens, Rambo, un ancien des commandos d’élite, traîne sa redoutable carcasse de ville en ville. Un shérif teigneux lui interdit l’accès de sa bourgade. Rambo insiste. Il veut seulement manger. Le shérif le met sous les verrous et laisse son adjoint brutaliser ce divertissant clochard. Les coups réactivent le traumatisme de Rambo. Le tueur qui sommeillait en lui se réveille. Traqué, insulté, il ne pense plus qu’à mettre la petite ville à feu et à sang. Maintenant libre, il attire ses ennemis sur son terrain de prédilection : la forêt…

 

Pourquoi c’est culte ?

La guerre du Vietnam est longtemps restée un sujet tabou pour les américains. Terminée en 1975, il a fallu attendre 1978 (Voyage au Bout de l’Enfer de Michael Cimino) pour voir les premiers films oser parler de ses effets désastreux sur les vétérans et aborder ses aspects les plus inavouables (Apocalypse Now de Francis Ford Coppola en 1979). Une guerre et un contexte politico-social qui inspira donc les cinéastes et qui fit même émerger un nouveau genre : le survival avec Délivrance de John Boorman en 1972, La Dernière Maison sur la Gauche de Wes Craven qui dit avoir été marqué par les images sadiques de guerre diffusées par la télévision et qu’il trouvait absentes des écrans de cinéma.

C’est en 1983 que le personnage de Rambo voit le jour sur nos écrans, inspiré du roman de David Morrell : First Blood publié en 1972. Dans ce film, point de Vietnam, la guerre est terminée, John Rambo est rentré chez lui et erre de ville en ville, marqué à jamais par ses traumatismes. Il cherche un ancien camarade d’armée mais apprend qu’il est décédé d’un cancer  causé par le napalm. Il s’arrête alors dans une petite bourgade perdue entre forêt et montagne mais le shérif lui fait vite comprendre qu’il n’est pas le bienvenu et l’expédie hors de sa ville. Arrêté et maltraité par les autorités il s’ensuit alors une véritable chasse à l’homme à travers les bois.

Contrairement aux autres volets de la saga Rambo, qui s’attachent à une mouvance anti-communiste sous l’ère Reagan, Rambo First Blood touche plus particulièrement le spectateur de par son approche plus personnelle, presque en huit clos (Rambo est « enfermé » dans cette forêt, puis dans le commissariat) ou ses ennemis sont représentés par les autorités. Il veut revenir à une vie normale mais on l’en empêche ce qui réveille ses traumatismes et lui fait répondre par la seule communication qu’il a connu durant ses années de guerre : la violence.

Si Rambo est dans l’inconscient collectif représenté comme un héros de guerre, une machine à tuer, mais il est avant-tout un homme brisé qui n’arrive plus à s’insérer dans sa société, représentant d’une génération de vétérans d’une guerre suicidaire pour les États-Unis.

 

Ce qui vous ne saviez peut-être pas sur Rambo

David Caruso, plus connu pour son rôle d’Horatio Caine des Experts : Miami, interprète le député Mitch pour l’un de ses tous premiers rôles.

– C’est Sylvester Stallone qui co-écrit les scénarios de la saga, puis il a réalisé en 2008 John Rambo et réalisera également le dernier Rambo prévu pour 2015.

– Le premier volet de la saga est réalisé par Ted Kotcheff à qui l’on doit la production et la réalisation de la série New York : Unité Spéciale.

– Bien ancré dans la pop culture américaine, Rambo fait souvent l’objet de clins d’œil (dans Gremlins) ou de parodie comme Hot Shots 2Richard Crenna (qui interprète le Général Trautman) y reprend son rôle.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

One Response to Midnight Movies : Rambo

  1. Jérome dit :

    C’est vrai que je n’avais pas vu les choses sous cet angle, je vais regarder ce film d’une autre manière, merci pour cette analyse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string A0B8cj to the field below: